Aimer écrire et en faire son métier

Aimer écrire et en faire son métier

Vivre de sa passion, que demander de mieux ? Pourtant, lorsqu’on parle d’écriture, les visages se ferment souvent. « C’est impossible de vivre de sa plume en France ! ». Ah bon ? C’est pourtant ce que je fais, de même que des milliers d’autres personnes. Certes, le métier d’écrivain n’est pas facile à atteindre, mais il existe beaucoup d’autres professions où l’écriture est essentielle.

Métier de l'écriture

Rédacteur web et copywriter

Commençons par le plus évident (sinon, vous ne seriez pas sur ce site). Un rédacteur ou une rédactrice web est un métier assez récent, puisqu’il a à peine une vingtaine d’années. Expert du digital et de la langue française, le rédacteur web écrit des contenus rédactionnels adaptés au web. Pages de présentation, articles de blog, fiches-produits, livres blancs… Tous les formats y passent ! De plus, il est bien souvent un expert du référencement naturel et du copywriting, l’art de vendre avec les mots.

Community manager

Cousin éloigné du rédacteur web, le community manager produit des textes pour les réseaux sociaux. En plus d’être un expert de Facebook, Twitter et autres Instagram, il doit savoir écrire des textes très courts qui captent immédiatement les internautes. Et sachant que leur temps d’attention est de 8 secondes, c’est un challenge de taille !

Journaliste

Domaine ayant inspiré la rédaction web, le journalisme écrit nécessite bien entendu de savoir et d’aimer écrire ! Le format diffère selon que l’article soit destiné au web ou à la presse papier. Néanmoins, le but est toujours de rapporter des informations et d’apprendre des choses au lectorat.

Chroniqueur radio

Branche dérivée du journalisme, la chronique radio demande des talents d’écriture. En effet, avant de lire ou de faire lire son texte à l’antenne, le chroniqueur devra le rédiger et l’adapter à l’oral. Un exercice intéressant qui force à mettre au placard le langage trop pédant.

Scénariste

Proche parent de l’écrivain, le scénariste invente des histoires destinées à être adaptées au cinéma, en jeu vidéo ou en jeu de société. L’écriture doit être très visuelle et rendre compte de tout ce qui apparaîtra à l’écran. Il ne s’agit donc pas uniquement de rédiger des dialogues, mais également les scènes de transition, les postures des personnages, l’ambiance, etc.

Traducteur

Le métier de traducteur ou traductrice demande d’avoir une plume aiguisée. En plus de devoir maîtriser une langue étrangère, celui-ci doit pouvoir traduire un texte de façon naturelle. Cela implique de prendre parfois quelques libertés au niveau du style, quand deux langues divergent beaucoup l’une de l’autres.

Maître de cérémonie

Le maître de cérémonie prépare et anime des cérémonies (étonnant !), notamment des mariages, des baptêmes ou des enterrements. En amont de l’événement, le maître de cérémonie doit rédiger tout son déroulé, ses différentes interventions, les choses à dire, etc. Pour en savoir un peu plus sur ce métier méconnu, je vous conseille La source par ici.le podcast de Camille David qui y a consacré un épisode.

Rédacteur territorial

Pour les juristes qui aiment écrire, le métier de rédacteur territorial permet d’allier ces deux compétences. Rattaché à la fonction publique, le rédacteur territorial est entre autres choses amené à rédiger des actes juridiques ou de l’état civil.

Attaché de presse

En plus de devoir organiser des événements et être ultra-sociable, l’attaché de presse rédige des dossiers et des communiqués de presse. Littérature, cinéma, culture, politique, commerce… Les domaines concernés peuvent être très variés.

Rédacteur technique

Qui écrit les notices de vos appareils électroménagers ? Le rédacteur technique ! En plus de savoir s’exprimer clairement et de manière concise, il doit être un pédagogue pour expliquer l’utilisation d’un appareil en peu de mots.

Vélotypiste

Ce métier quasiment inconnu au bataillon a refait surface suite à l’allocution d’Emmanuel Macron du 12 mars 2020. Le vélotypiste est amené à rédiger les sous-titres d’un discours ou d’une conférence en direct, à destination des sourds et malentendants. Attention, il faut être très rapide !

Transcripteur

Vous avez toujours été un as en dictée ? Alors le métier de transcripteur est peut-être fait pour vous. Qu’il s’agisse d’un enregistrement audio ou d’une conférence en direct, le transcripteur doit retranscrire à l’écrit ce qu’il entend et parfois l’adapter pour le rendre moins « oral ».

Parolier

Le domaine de la musique est lui aussi concerné par l’écriture. Les chansons sont initialement écrites par des paroliers avant d’être interprétées par des chanteurs. Le parolier doit connaître l’art des vers et respecter la musique qui ira avec ses textes.

Nègre littéraire et écrivain public

Ces prête-plume écrivent pour le compte d’autrui. Le nègre littéraire est spécialisé dans les textes littéraires, il écrit des biographies, des romans ou des livres pour quelqu’un d’autre. Je parlais de mon expérience en la matière dans l’un de mes articles de blog. Les écrivains publics, quant à eux, rédigent des courriers et d’autres textes plutôt courts, encore une fois pour quelqu’un. Un peu comme le rédacteur web, sommes toutes.

Écrivain

Bon, et quand même, je me dois de finir ce top avec le métier principal en ce qui concerne l’écriture : l’écrivain. Il s’agit d’écrire des livres, de fiction ou non, en son nom propre. Cela requiert beaucoup d’imagination, de motivation et de patience, car un livre ne s’écrit pas aussi vite qu’un article web !

Alors, quel métier de l’écriture vous tenterait ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *